background image

Trisha Donnelly

(États-Unis), née en 1974, vit et travaille à New York

Trisha Donnelly réalise des compositions abstraites à partir d’images filmées, scannées, et retraitées jusqu’à ne plus être reconnaissables. Surfaces picturales, animées d’oscillations ou de vibrations presque imperceptibles, ces images forment un épiderme sensible, quasi-organique, que l’on scrute sans pouvoir les déchiffrer. Ses sculptures, également abstraites, agencent la matérialité de leur présence avec l’artificialité des traitements qu’elle leur fait subir, à l’aide de découpes au laser, sans aucune trace de main.

Trisha Donnelly a exposé à la Serpentine Gallery (Londres), au SFMOMA (San Francisco), au Centre d’Art Contemporain de Kitakyūshū et au musée d’art moderne de Bologne. Lauréate en 2012 du prix FaberCastell Drawing, elle fera l’objet d’une exposition personnelle au Palais de Tokyo en 2017.