Jean-Marc Ballée

1966, France ; vit et travaille à Paris


Jean Marc Ballée est graphiste. Son approche du graphisme est caractérisée par la manipulation et l’articulation de codes visuels empruntés à la culture populaire, le design ou l’architecture. Chargé de réaliser l’identité visuelle de cette sixième édition des Ateliers de Rennes – biennale d’art contemporain, J.M. Ballée a construit un système puissant marqué par ces abstractions gestuelles jetées dans l’espace social et urbain comme autant d’expressions, de cris et de silences. Bien loin de l’image logotypique fixée, le projet s’inscrit dans une logique processuelle comme une grammaire en mouvement qui se meut en permanence et évite ainsi l’épuisement généré par la redondance du visuel. Sur les affiches, dans ce guide de visite, sur une animation digitale ou un cartel, les conjugaisons d’états d’âme viennent habiter la grille graphique classique pour construire de l’expérience. Furtivement, elles investissent les interstices et craquelures des systèmes établis.
À Lendroit éditions, THUD OOOMPH s’affiche comme l’envers de la communication graphique qui se déploie dans la ville à l’occasion de la biennale. Ce que J.M. Ballée y présente en est le verso dérégulé en même temps que le foyer. Dans un jeu renouvelé entre encrage et langage, le lettrage s’esclaffe dans un jargon tout droit sorti du comics Howard the Duck (1976). Du toit, se fait entendre un juron imagé proféré par le canard : « FROG DEATH ». Il semblerait que les rugissements noirs aient eu raison des coassements de la pauvre grenouille.

THUD OOOMPH, 2018

Lendroit éditions

Courtesy de l'artiste