Erika Vogt

1973, Etats-Unis ; vit et travaille à Los Angeles


L’atelier, en tant qu’espace physique où se fabriquent les images et les objets est au centre du travail d’Erika Vogt. Issue du cinéma expérimental, l’artiste y passe d’un médium à l’autre, déplaçant constamment le poids de la matière à la surface de la vidéo, ou de l’imprimé. Elle construit des films comme des sculptures, en superposant des couches successives d’images, tout comme elle crée des objets qui, parce qu’ils ne semblent pas complètement aboutis, appartiennent à un champ cinématique, en perpétuel devenir.
Sept éléments de taille humaine composent cette nouvelle installation intitulée Rattlers (2018). Si certaines sculptures sont assez abstraites, on reconnaît néanmoins parmi elles des chapeaux, des vestes, mais également des outils dont les extrémités en forme de flèche les apparentent à des armes. Leur dimension guerrière s’émousse à la vue de leur surface colorée en papier-mâché qui les rapproche davantage de l’univers du cartoon. Prolongeant ses réflexions sur l’histoire de la sculpture et le rôle économique et social des objets, E. Vogt s’est intéressée aux formes produites par différentes cultures préhistoriques et antiques et aux sociétés qui les ont façonnées. Copies déformées et bariolées des originaux observés dans les musées, ces outils semblent ici sur le point de se transformer en humain·e·s à moins que cela ne soit l’inverse. Selon l’artiste, le fait qu’ils paraissent préhensibles et utilisables introduit également entre l’œuvre et les visiteur·rice·s une forme « d’empathie ». Bien que montées sur des tiges qui intègrent leur propre socle et les relient ainsi au sol, ces formes ne semblent pas fixées, prises dans un faisceau instable, un langage en constante évolution.

Rattlers, 2018

Halle de la Courrouze

Tissu, colle, enduit, peinture, vernis et matériaux divers

Courtesy de l’artiste.
Production Les Ateliers de Rennes – 2018.
Avec le soutien de l’Ambassade des États-Unis d’Amérique et en partenariat avec Passerelle Centre d’art contemporain, Brest.