Edition 2018 en cours

Céline Kopp et Etienne Bernard, commissaires de la 6e édition des Ateliers de Rennes – biennale d’art contemporain en 2018.

Après une édition 2016 couronnée de succès – public et médiatique – Les Ateliers de Rennes - biennale d’art contemporain préparent leur 6e édition pour l’automne 2018. Céline Kopp, directrice de Triangle France à Marseille, et Etienne Bernard, directeur de Passerelle Centre d’art contemporain à Brest, ont été désignés par le comité de suivi de la manifestation pour en conduire le projet artistique.
« Les Ateliers de Rennes - biennale d’art contemporain sont inscrits depuis leur création, en 2008, dans une ville et sur un territoire à la scène artistique dynamique, riche de lieux de création institutionnels et associatifs. Au fil des éditions, la manifestation a su tirer sa pertinence et sa force de ce contexte, en le révélant, et en se nourrissant de la vitalité de ses initiatives.
Travailler à cette biennale est une occasion rare pour les commissaires que nous sommes de partager et déployer ce qui habite nos regards sur l’art. Nous allons avoir la chance de conjuguer nos approches aux dynamiques qui entrent en jeu dans un espace urbain, social et nécessairement politique.
Et c’est bien là tout l’enjeu de la coloration problématique quant aux implications économiques et sociétales de l’art portée dès l’origine par les Ateliers de Rennes - biennale d’art contemporain. Pour nous, ce positionnement de la manifestation est l’opportunité de donner la parole aux artistes et de mettre en lumière des œuvres et des pratiques qui se situent au cœur d’un monde contemporain en plein doute.
Cette biennale sera à la fois un moment de pause et d’accélération ; une déstabilisation permettant de regarder le monde différemment. Elle sera le temps d’observer ensemble l’endroit où les artistes se jouent des codes et des modes de gouvernance. Là où l’énergie peut être féroce, enchevêtrée, poétique, fugitive et silencieuse à la fois. Un espace accessible à tous, mais ignoré en marge des structures régulant la société. Un lieu de désir, aux abords des cadres, où réside le pouvoir de l’imagination à créer de nouveaux modes d’échanges, d’être et de devenir ensemble. »
Bruno Caron, Anne Dary, Catherine Elkar, Christelle Familiari, David Perreau

Céline Kopp et Etienne Bernard, éléments biographiques
Céline Kopp est directrice de Triangle France, centre d'art basé à la Friche la Belle de Mai à Marseille depuis 2012. Dans ce cadre, elle a notamment été commissaire des premières expositions personnelles en France de Liz Magor, de Erika Vogt, et du groupe d'artistes Chicanos Asco. Elle a également été à l'origine de la commande et de la production de nombreux projets d'artistes et a récemment collaboré avec Charles Atlas, Eva Barto, Jean-Alain Corre, Margaret Honda, Clémence Seilles, Cally Spooner et Laure Prouvost. Précédemment, elle a développé des projets de recherche et de production et s'est intéressée au format de la résidence comme outil de recherche avec, entre autres, un projet de long terme implanté à Memphis - TN, à partir de 2009. Elle a été curatrice associée au Musée d'Art Contemporain de Chicago en 2008 et à ART2102 à Los Angeles de 2006 à 2007. Ses textes ont été publiés dans de nombreux magazines (Artpress, Cura, Domus, Uovo) et ouvrages (Phaidon, Mousse Publishing,
Onomatopee, etc.) Elle travaille actuellement à deux publications : avec Andrea Büttner pour un livre d'artiste par Koenig Books à la suite de la première exposition personnelle en France de l'artiste dont elle a été récemment commissaire au Mrac Occitanie, et également avec le CSRC à l’Université de Californie à Los Angeles pour un ouvrage sur le groupe Asco.

Etienne Bernard est directeur de Passerelle Centre d'art contemporain à Brest depuis 2013 où il a notamment réalisé les premières expositions personnelles en France de Fredrik Vaerslev, Goldschmied & Chiari, Koki Tanaka, Laëtitia Badaut Haussmann, Laura Aldridge ou Ming Wong. Il est également président de d.c.a - association française de développement des centres d’art contemporain depuis 2015. Précédemment, il a dirigé le Festival International de l’Affiche et du Graphisme de Chaumont ainsi qu’un programme d’expositions au CAPC Musée d’Art Contemporain de Bordeaux (2007-2009). De 2010 à 2013, il a mis en place et coordonné le programme de recherche et de résidence Fieldwork : Marfa aux Etats-Unis. De 2013 à 2015, il a été membre du comité d’acquisition du Fonds National d’Art Contemporain et intègre celui du Fonds Régional d’Art Contemporain de Bretagne en 2016.
En tant que critique d'art, Etienne Bernard a notamment collaboré aux revues françaises Archistorm ou 02 et publié dans de nombreux ouvrages (Cura books, Les Presses du Réel, Exit, etc.). En qualité de commissaire indépendant, il a mené différents projets en institutions en France comme à l’étranger notamment à la Krabbesholm Højskole au Danemark, au Parc-Saint-Léger à Pougues-les-Eaux, au Musée de l’Objet à Blois ou au JAUS Art Space à Los Angeles.